Archive for the ‘Non classé’ Catégorie

Sayada reprend son activité culturelle

lundi 21 mars 2011
Le samedi 19 mars 2011 a été marqué par la reprise de l’activité culturelle au sein de la communauté. Après le 14 janvier, le Comité de la protection de la révolution de Sayada et avec l’association du bureau local de l’Union générale du travail tunisien (UGTT) de Sayada, Lamta et Bouhjar, a organisé une soirée dans la maison de culture de Sayada. Cette soirée a été animée par la troupe de la recherche musicale de Gabès. Une troupe qui a marqué les années 80 par son message engagé et le soutien des mouvements estudiantins.

La Troupe de la recherche musicale de Gabès dans la maison de culture de Sayada

Suite à une panne du véhicule de la troupe lors du trajet et les difficultés qui ont accompagné le réseau des communications téléphoniques ce jour-là, la troupe a été contrainte de se produire avec seulement cinq artistes de ses membres : Mabrouk Rkik au violon, Anis Amorri aux percussions, Naceur Rdissi et Abir Chammam aux chants et Nebrass Chammam au luth.

Un public attentionné pour des paroles d’actualité

La salle de la maison de la culture de Sayada a été envahie par un public qui a renoué le contact avec la musique engagée longuement écartée de la scène culturelle. Plus de trois cent personnes ont applaudi la prestation de la troupe, des titres tels que : Héla Héla ya Matar, Khoudh il Bessisa, Law Inneda… Des quinquagénaires et plus jeunes disaient que ces airs les rappelait des merveilleux souvenirs !

Sayada – Ras Jedir

samedi 5 mars 2011
Sayada, le 4 mars 2011…
Pendant la matinée, la voiture de la municipalité diffusait un message assez singulier : « Aidez votre Patrie ! ».

Chargement du camion devant la municipalité.

L’appel invite les Sayadis à collecter des aides humanitaires pour les réfugiés du côté de Ras Jedir suite à leur exode en traversant la frontière tuniso-libyenne au vu de l’insécurité qui règne dans la Libye. En effet selon des estimations, une centaine de milliers de personnes sont bloquées dans le sud-est tunisien qui créa une véritable crise humanitaire. La population locale crie au secours.
Une véritable solidarité s’est instaurée dans la ville de Sayada, chacun apporte ce qu’il peut : des couvertures, du lait, des aliments, des produits d’hygiène, des médicaments etc. sont entassés dans le hall de la Municipalité de Sayada. Ainsi un poids-lourd et deux camions sont remplis de ces aides en direction vers le sud. Des bénévoles ont passé tout l’après midi à faire le tri des aides et les emballer dans des cartons afin de mieux les charger dans les véhicules.

Aides dans le hall de la municipalité.

Faut-il le rappeler que cette action est la deuxième en son genre dans l’espace d’une semaine. La première caravane de fraternité a été organisée par la Jeune Chambre Internationale de Sayada.
Merci à tout le monde et vive notre chère Tunisie.
+ Vidéo