Sayada ouvre ses données

Consulté 2 344 fois !
Public présent à la conférence

Photo by Abdelkarim Ben Abdallah

La ville de Sayada a accueilli le samedi 17 novembre 2012, la conférence « #BILSayada, Sayada ouvre ses données ». Cet événement a été organisé par l’association Ibn Rochd pour la culture et les sciences de Sayada et BIL Tunisie. Dédiée à l’OpenGov et l’OpenData, cette conférence a mis sous les projecteurs l’expérience de la ville de Sayada dans la gouvernance à travers le portail internet de la ville villedesayada.tn.

La conférence, animée le long de trois sessions au cours de la journée, a permis de faire connaître des notions de gouvernance et de transparence  au grand public et d’exposer les actions de la société civile concourants à la promotion de cette cause.

Photo by Najeh Kerkeni

Le portail de la ville de Sayada, lancé à son début pour partager des infos locales, a vite adhéré au concept OpenGov, OpenData même sans qu’il n’en réalise les faits. En publiant des PV des réunions de la délégation spéciale de la municipalité de la ville, budgets, sondages etc. le site a voulu transmettre ces données au différents habitants de la ville et surtout aux ressortissants sayadis à l’étranger.

J’ai demandé d’avoir sur format numérique, les documents papier qu’on distribue lors des assemblées avec le conseil municipal…

On m’a demandé de publier un sondage sur le portail sur la question du marché municipal qui devient un vrai problème les jours du week-end.

Nizar Kerkeni, administrateur du portail.

De gauche à droite : Habib M’henni, Nizar Kerkeni, Moufida Oueslati, Amira Yahyaoui et Lotfi Ferhane (Photo by Najeh Kerkeni)

Quant aux autres interventions, elles étaient assurées par des actionnaires dans la société civile dont Azza Chaouech, Amira Yahyaoui, Moufida Oueslati, Moez Chakchouk, Slim Amamou, Souheil Alouini, Mourad M’henni etc. sans oublier de mentionner Mabrouka Mbarek la députée de l’assemblée nationale constituante, grande défenseure de l’OpenGov. Les interventions étaient l’objet d’un  débat très animé avec le public présent.

Pour ma présentation lors de cette conférence, elle a porté sur un projet ambitieux imaginé par un ami (Yamen) qui m’a proposé de lancer un wiki local pour la ville de Sayada, l’alimenter en articles et photos et de sélectionner les articles satisfaisant les règles d’admissibilité danss Wikipédia pour les intégrer dans l’encyclopédie libre. L’autre volet de ce projet consiste à installer des codes QR dans la ville qui renvoient sur des liens de Wikipédia relatifs à des monuments, édifices, personnalités de la ville de Sayada. Ce projet que j’ai baptisé SayapediA serait le premier en son genre en Tunisie.

Wiki for Sayada from Habib M’henni

Cette conférence, que j’estime réussie, avait redonné un espoir qu’on croyait perdu dans cette Tunisie post 14 janvier 2011, une Tunisie ouverte et libre.

Mots clés: , , , , ,

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.