Qu’est ce qu’il nous arrive ? Bis

Consulté 955 fois !

Mon dernier billet avait posé quelques questions qui reflétaient mes propres angoisses quant à la situation de la Tunisie. Mes peurs, partaient d’un certain vécu dans ma ville, Sayada, le long de ces derniers jours, où une atmosphère d’insécurité flâne et hante les rues de la cité…

Première scène, un lundi soir, quand on a essayé de voler la voiture d’un proche, stationnée devant sa propre maison. Le voleur a pu parcourir quelques mètres avant que le système anti-vol immobilise le véhicule. Mais ce n’est pas tout, il retourne chercher une autre voiture qu’il trouve dans le quartier voisin. Il s’empare de nouveau véhicule et hop !

Deuxième fait, des cambrioleurs s’infiltrent dans une maison dans mon voisinage et s’emparent de la moto gardée à l’intérieur du garage.

Une autre histoire, un ami rentrant chez lui, le soir, se voit arrêté par une demi-douzaine d’individus sur un utilitaire de couleur blanche et contraint de leurs céder son scooter sous peur d’une agression à l’arme blanche…

Je ne vais pas tout raconter, mais ces évènements ce sont passés dans la paisible ville de Sayada et dans l’espace de quelques jours seulement d’intervalles. Et à part le braquage, où la victime a reconnu un des assaillants arrêté par la police, tous les autres cas et plusieurs autres, restent sans aboutissement !

Sayada entière parle de ce climat d’insécurité et de délinquance grimpant. Mais le plus frustrant c’est l’absence des patrouilles des agents de la sécurité. On laisse la ville au gré des voleurs et casseurs, on n’ose plus sortir le soir, les ménagères ne cachent plus leurs peurs…

Bientôt ça sera l’Aïd el-Idh’ha (bonnes fêtes à tous), et cette période est connue par l’accrue de la criminalité et des vols, alors notre souhait est d’instaurer la sûreté et frapper d’une main dure toute personne qui ose perturber notre paisible commune.

À bon entendeur !
__________________________
PS. Le soir où j’écrivais ce billet, j’ai cru savoir que qu’un autre voisin (de la ville de Lamta mitoyenne à Sayada) et en faisant rentrer sa voiture au garage, a été menacé par des individus se déplaçant sur un véhicule, qui s’est avéré volé, et qui  demandaient les clés. Ce citoyen a crié au secours et c’est ainsi qu’il a pu les pousser à fuir. La scène s’est déroulée à l’avenue Habib Bourguiba de Lamta…
Il y a certains qui avancent le lien entre ces crimes et la prolifération de la consommation des drogues et les retombées qu’elles engendrent !

Mots clés: , ,

2 commentaires à “Qu’est ce qu’il nous arrive ? Bis”

  1. nawelabdallah dit :

    C’est triste et alarmant, notre petite ville perd petit à petit sa paix et sa sécurité 🙁

    Que Dieu la préserve des malfaiteurs, amin.

  2. Habib M'henni dit :

    Amin, vraiment c’est de plus en plus frustrant ce qui nous arrive !

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.